Rechercher
  • Sandrine Sales

Prenons le temps d'écouter nos jeunes !!!


Déjà un mois que nous sommes confinés, un mois, que pour la plupart, nous ne travaillons plus, nous n'avons plus de vie sociale, nous n'avons plus de divertissement...

Pour nous, adultes et parents, c'est difficile mais qu'en est-il de nos jeunes ? Eux qui ne vivent qu'au travers de leurs amis, comment se sentent-ils réellement ?


Si nous, en tant qu'adultes, nous nous posons des questions sur notre avenir, qu'en est-il réellement d'eux ?

Eux qui sont aux prémices de leurs vies et où tout ce chamboulement social, mondial, planétaire même ne peut que les perturber.


Bien sûr, nous faisons attention à eux... Bien sûr, nous leur parlons, leur demandons comment ils vont ?

Mais nous sommes des "vieux"... on ne peut pas comprendre...

Cette impuissance dans laquelle ils nous mettent est insupportable et c'est là où nous réalisons que nous n'avons pas toutes les clefs en main pour pouvoir les aider. Nous n'avons que le choix d'accepter, même si c'est difficile.

Ils se renferment sur eux... Ils paraissent tristes, fermés... Leur chambre est leur nouveau lieu de confinement; c'est leur Monde, leur bulle d'oxygène dont nous avons besoin nous aussi... Nous devons respecter cet isolement.

Mais jusqu'à quel point ? Quand devons nous nous inquiéter ?


Sur le coup, heureusement qu'il y a les téléphones... Même si d'habitude, nous râlons parce qu'ils y passent du temps, là, c'est la bouffée d'oxygène qui leur permet d'être mieux... (enfin, ce sont leurs paroles bien sûr). Ils se mettent sur les réseaux, ils voient leurs 'idoles" dans les mêmes conditions qu'eux, ils parlent en visio avec leurs copains, ils suivent les cours... bon, là, il ne faut pas trop leur en demander ;-) C'est leur nouvelle vie sociale !!!


Dans les conditions actuelles, c'est plus de 7000 appels par jour que reçoivent les centres d'aides psychologiques tel SOS Amitié,Suicide Ecoute ou SOS Dépression.

Depuis le 1er janvier, c'est 2350 suicides comptabilisés... et personne ne parle de ce chiffre...

Sur les 9000 suicides par an, combien y en aura t'il cette année ?


Quand nous nous amusons à raconter notre "enfance

" à nos jeunes, ils ont du mal à imaginer comment on pouvait faire pour grandir en étant bien, en étant heureux.

Au travers de leurs mots, c'est tout leur état d'esprit qu'il nous faut entendre... Et oui, la société a évolué... pas forcément comme nous le voudrions mais c'est comme ça... et ces jours-ci, nous ne pouvons pas appuyer en permanence sur les règles établies...

Nos ados souffrent...et nous ne pouvons pas faire comme si de rien n'était.

A ce jour, nous devons juste les écouter et entendre leurs besoins; ceux de jeunes en quête de vie sociale et en quête de sens pour l'avenir.


Faites attention à eux, ECOUTEZ-les... Laissez les dire ce qu'ils ont dans le coeur, sans les interrompre, sans les juger, sans intervenir.

Protégez-les sans les surprotéger !!!


Et au cas où, laissez traîner les numéros d'urgence.

SOS Amitié Toulouse: 05.61.80.80.80

SOS Amitié France: 01.42.96.26.26

Suicide Ecoute: 01.45.39.40.00

SOS Dépression: 01.40.47.95.95

Et d'autres numéros utiles sur ce lien:

https://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2003/mag0131/dossier/ps_6428_suicide_associations.htm





9 vues0 commentaire

© 2023 Design by              Digital Marketing - Agence communication Montpellier France

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram