Rechercher
  • Sandrine Sales

Communiquer autrement...


A l'heure où les tensions sont encore au goût du jour; même si nous avons une lueur d'espoir de sortie de confinement le 11 mai, c'est toute la logistique de la remise en route de nos préoccupations qui peut nous "prendre la tête"... la reprise du travail, l'école des enfants, les cours à la maison, le stress d'une nouvelle vie avec des nouveaux codes à adopter.... Rien n'est simple pour communiquer lorsque nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde...

Alors, si nous apprenions à communiquer mieux...


"Nous ne pouvons changer le Monde que si nous changeons nous-même, et cela commence par notre langage et notre façon de communiquer" Arun Gandhi

Il y a la communication non verbale, la communication positive, l'écoute active, la communication bienveillante et la communication non-violente....

C'est sur celle-là que je vous propose une initiation aujourd'hui. La méthode étant, malgré tout, assez complexe, ce sont au moins les 4 points essentiels que je vous propose de mettre en place.

Déjà, comprenons pourquoi il est aussi difficile de communiquer.

Nous ne laissons pas l'autre s'exprimer, nous n'écoutons pas son besoin, nous pensons que ce que nous avons à dire est plus important alors nous coupons la parole, nous ne nous faisons pas entendre alors c'est à celui qui 'parlera" le plus fort.... Et puis voilà.... ça monte dans les tours et FIN....tout le monde se braque et se ferme à la communication.


En aillant lu ça, vous avez déjà compris certains points à travailler.

Le premier étant l'Observation: "quand tu fais ça..."

Le deuxième le Sentiment: "je me sens comme cela..."

Le troisième le Besoin: "car j'ai besoin de..."

Le quatrième la Demande: "j'aimerais que tu fasses..."


Voyons un cas concret: un couple se dispute lorsque monsieur arrive du travail alors que madame doit s'occuper du repas, des douches des enfants, des devoirs à corriger...enfin, vous savez de quoi je parle mesdames ;-)

Plutôt que de s'énerver, si madame exprimait son sentiment à monsieur en lui disant qu'elle est fatiguée, qu'elle a eu une grosse journée avec la petite dernière qui n'a pas voulu téter et qui lui a occupé toute la journée, si elle disait à son conjoint qu'elle n'aime pas lorsqu'il pense qu'elle n'a rien fait de sa journée, qu'elle a besoin de 5 minutes pour souffler avant de se mettre à ses tâches journalières, si elle lui disait plutôt "pendant que je prend un moment pour souffler, est ce que tu peux voir avec les enfants si les devoirs sont fait et s'il y à des choses à vérifier et éventuellement me donner une idée de repas pour le soir"....

Le sentiment, le besoin et la demande de madame étant posé, est ce que vous ne pensez pas que tout le monde ne trouverait son compte ?


Bien sur cela demande un peu de réflexion sur la composition des phrases mais il y a tant de choses à y gagner.

Je vous laisse voir si cette méthode vous parle et si vous avez besoin d'aide pour la mettre au mieux en pratique, n'hésitez pas à m'envoyer un message ou appelez-moi au 06.32.81.42.30


Nos nerfs ont été mis à rude épreuve ces derniers temps et il va falloir revenir peu à peu à un monde plus doux...

Prenez soin de vous !!!





8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2023 Design by              Digital Marketing - Agence communication Montpellier France

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram
Copyrights